Plan Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA)

Vous avez été encouragé à trier vos déchets (ce qui n’est pas très positif comme résultat sur Samois), aujourd’hui il est nécessaire de passer au niveau supérieur : Prévenir la production des déchets !
Pour reprendre l’expression maintenant consacrée : le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas.
Certes la démarche vise l’amélioration de la santé de notre planète. Mais si nous n’arrivons pas à nous motiver pour cet objectif c’est aussi notre porte-monnaie qui en subira les conséquences.
Il est très important de comprendre que les objectifs visés ne peuvent être atteint que si tous les habitants se mobilisent. Les déchets sont mutualisés au niveau communal et la facture est partagée entre les habitants.

Les objectifs de réduction des déchets au plan national sont fixés par la loi sur la base des tonnages de 2010 :

  • Moins 15% de déchets ménagers par habitant d’ici 2030
  • Moins 20% de plastique à usage unique d’ici 2025
  • Moins 50% de bouteille plastiques d’ici 2030
  • Moins 50% de gaspillage alimentaire (cible 2025 pour les magasins alimentaires et la restauration collective, 2035 pour le reste)
  • Au moins 20% des produits acquis par les collectivités territoriales doivent être issus du réemploi ou du recyclage !
  • Tri à la source des biodéchets dès 2024

Chaque communauté de communes doit lancer un « PLPDMA », la CAPF l’a fait et un comité de pilotage a été créé. Le PLPDMA du SMICTOM se décline selon plusieurs axes :

  • Sensibiliser le public à la prévention des déchets
  • Réduire les déchets des collectivités et services associés
  • Renforcer la prévention des déchets verts et la gestion de proximité des biodéchets 
  • Améliorer les pratiques d’achat et renforcer la lutte contre le gaspillage alimentaire
  • Promouvoir la seconde vie des objets
  • Améliorer la prévention et la gestion des déchets d’entreprise

Lorsqu’on compare la production des déchets par habitant sur la commune de Samois aux moyennes départementale et régionale un constat s’impose : le samoisien produit beaucoup de déchets dans toutes les catégories (ordures ménagères, emballages, verre et déchets verts). On ne peut qu’en conclure qu’il y a beaucoup de travail !

Sur la première colonne les performances de collecte sur la commune

Puisque c’est l’affaire de tous, chaque habitant peut apporter ses idées. Le premier travail consiste à identifier quelles sont les forces et les faiblesses, les opportunités et les menaces pour que la commune améliore sa prévention des déchets.
Vous pouvez transmettre vos idées à notre adresse : samoisentransition@gmail.com

Vous pouvez aussi participer à une consultation nationale sur le thème en allant sur le site https://www.prevention-dechets.gouv.fr